En décembre, a lieu à Lyon, la fête des lumières. Durant deux soirs, je me suis confronté à cet évènement armé de mon Reflex. Voici mon retour d'expérience.

Des contraintes et ... des contraintes.

Je pense qu'il s'agit de ma meilleure sortie jusqu'à présent. Non pas par la qualité des clichés, j'ai déja fait largement mieux mais l'exercice était inédit et assez difficile, je dois bien l'avouer.

Pour ceux qui ont lu mes articles sur la photographie des étoiles ou comment immortaliser des trainées de phares dans la nuit, vous savez que photographier de nuit est quelque chose de particulier. Jusqu'à présent, je photographiais des objets peu lumineux (étoiles) ou des objets en mouvement (voitures). Cela impliquait des temps de pose de plusieurs secondes et l'utilisation d'un trépied.

Ici, il n'était pas question de faire des temps de pose car les oeuvres étaient pour la plupart animées et ce n'était pas mon but premier que de les photographier en mouvement mais plutôt de les figer.

1 "Emportés par la foule..."

Première contrainte que je n'avais encore jamais vécu en photo : le monde. C'est une fête mondialement connue et il y a énormément de gens. Il est donc quasiment impossible de pouvoir faire une photo sans avoir un bonnet, un bras, des gens sur votre cliché.

foule-1

Autre chose assez pénible liée au monde, c'est que lorsque vous voulez prendre une photo et vous stabiliser, il y a des centaines de personnes qui sont en train d'arriver dans votre dos à environ 2 mètres de distance. Il faut faire vite ! C'est un peu stressant. J'ai réussi par moment à me trouver un petit coin par ci par là, un peu tranquille, pour me poser et prendre ma photo.

2 La météo

Le premier soir, j'ai bu des seaux d'eau (notamment place des Terreaux) et le second, la neige tombait comme le poing à Fourvière. C'était la première fois également que je sortais mon réflex sous les intempéries et j'ai eu peur. Je ne sais pas encore à quel point le boitier et l'objectif sont sensibles à l'humidité.

meteo-2

C'est assez peu agréable de voir son écran mouillé, de voir des gouttes sur le boitier. Je tenais le tout contre moi tel un nouveau né que je protégeais en bravant les éléments et je ne dégainais le Réflex que quand j'étais sûr de vouloir faire la photo. La météo a été dure.

3 Les réglages

Là, je dois bien avouer que ca a été un peu la catastrophe... Je m'étais renseigné avant pour savoir quels étaient les meilleurs réglages pour capter ce genre d'évènements mais une fois sur place, j'étais un peu perdu.

Après avoir tenté le mode priorité à l'ouverture qui n'était pas approprié pour beaucoup de situations : la lumière étant parfois faible à certains moments, le boitier m'augmentait le temps de pose jusqu'à 2 secondes ! Et inutile de préciser que sans trépied, avec la foule derrière vous, 2 secondes, c'est interminable.

flou

Il était vraiment compliqué de passer en mode manuel tant les situations était diverses et les gens autour de moi pressants. Je me suis donc résigné à passer en mode automatique... Si tout celà ne vous parle pas, allez lire mon article sur le triangle d'exposition.

Je n'ai pas de flash et je ne sais quasiment rien sur une utilisation correcte de ce type de matériel. Aurait-il pu être une aide pour cet évènement ? Franchement, je n'en ai aucune idée mais j'émets des réserves pour certaines situations de ces soirées.

Mon bilan

Je le disais en préambule de cet article : Ca a été une sortie assez difficile mais je pense que ça a été ma meilleure car j'ai appris plein de choses. Je suis clairement sorti de ma zone de confort et je crois que c'est lorsque l'on se casse les dents qu'on apprend le plus.

De par le mode automatique, j'ai constaté pas mal de bruit dans mes images, dû au fait de l'augmentation automatique des ISO pour certains clichés. Bruit que j'ai pu corriger partiellement en post traitement.

Je pense également que mon (unique) objectif n'était pas forcément très approprié ces soirs là.

Néanmoins, je conseille à tout ceux qui ne craignent ni trop la foule ni trop le froid de se rendre à Lyon pour ces fêtes dont certaines expositions sont vraiment splendides.

Ci-dessous, un petit extrait des images. Allez voir l'album Facebook au complet